Matthieu Rosso : Guitare, compositions et arrangements, direction artistique.

Boulimique de musique, Matthieu Rosso va dès le plus jeune âge progressivement assimiler des courants très variées, du Bop ou Free, en passant par le Rock et la Fusion. Mais comment concilier des approches aussi différentes ? Un concert en 1999 lui ouvre une voie possible. Elle sera déterminante pour le futur, entre tentation du mimétisme et nécessaire mise à distance. Et une leçon capitale: faire confiance au moment présent.

Ses passions multiples le poussent aujourd’hui à créer un spectacle qui dépasse largement le milieu du jazz, pour s’adresser à un plus large public, tout en approfondissant ses recherches musicales qui le caractérisent depuis maintenant plusieurs années.

Il a publié en tant que leader du groupe « Red Quartet » deux albums (2012 et 2015) tous deux salués par la critique. (Révélation jazzmag, 4 étoiles Jazzmag, élu Citizen jazz, à la une d’open jazz sur France Musique, notamment).

Il a collaboré en tant que musicien avec le Ballet Preljokaj et le chorégraphe Emilio Calcagno en 2001, est parti en tournée en Corée du Sud, Laos, Sri Lanka, Maldives, Thailande…

Il est titulaire du D.E Jazz et consacre une partie de son temps à l’enseignement.

www.matthieurosso.com

 

Denis Guivarc’h : Saxophone, compositions et arrangements, ordinateur, direction artistique.

En plus d’être un penseur, Denis Guivarc’h est un teigneux, un boxeur et un instinctif, il inscrit ses explorations dans l’histoire d’un jazz enraciné et métisse sa formation comme il concocte sa musique: rare mélange de savoir et d’intuition, de punch et de finesse, Guivarc’h ne fait jamais passer l’idée avant le désir.

Il joue au sein du Magik Malik orchestra et enregistre près de 7 albums avec lui. Il sort deux albums en leader salués par la critique. (4 étoiles jazzmag, choc jazzmag, etc…) Il a aussi joué en tant que sidemen avec Steve Coleman, Paco Sery, Nelson Veras, Bojan Z, Julien Lourau, etc… Réalisation de musiques pour star academie, la nouvelle star, publicités, longs métrages…

www.denisguivarch.com

 

Grégoire Jean-Baptiste : Scénariste, metteur en scène :

Diplômé de l’Ecole nationale Supérieure Louis Lumière en 1999, Grégoire Jean-Baptiste se dirige ensuite vers l’écriture, la mise en scène et la production. Il se forme parallèlement au travail de l’acteur et à la direction d’acteur auprès de Jack Garfein.

En 2001, il fonde la société Qualia Films avec laquelle il produit ou coproduit des courts-métrages, des documentaires de création et des longs-métrages.

Il a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages et travaille régulièrement comme scénariste pour la télévision. Il développe actuellement deux projets de séries ainsi qu’un long-métrage pour le cinéma.

 

Marie Dupuis

Après une licence de cinéma-audiovisuel, Marie signe sa première mise en scène à l’âge de 20 ans puis effectue un stage auprès d’Hélène Vincent, metteur en scène de Tableau d’une exécution d’Howard Barker, créée au Théâtre de Chaillot et au Théâtre du Gymnase à Marseille. Elle assiste Philippe Genty pendant les huit mois de création de Ligne de Fuite aux théâtres de Chaillot et de Vidy-Lausanne. Elle est l’assistante d’Hélène Vincent lors de la mise en scène des élèves de troisième année du Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris, dans le cadre des journées de juin.

Elle interprète Blandine dans une adaptation radiophonique de La vagabonde de Colette auprès d’Anne Alvaro, sous la direction de Christine Bernard-Sugy, réalisatrice à France Culture. Jean-Mathieu Zand de Radio France lui confie ensuite le rôle de Chiara dans Veuillez ne pas quitter. Au gré d’assistanats auprès de réalisateurs à France culture, elle suit une formation d’acteur à l’école Ange Magnétic Théâtre dirigée par Antoine Campo. Elle intègre ensuite le Conservatoire du Sixième arrondissement de Paris, dont la section art dramatique est confiée à Bernadette Le Saché. Elle y met en scène Si Roméo et Juliette n’étaient pas morts  d’Hélène Bliss puis écrit et met en scène Le petit endroit, programmés à l’Auditorium Saint Germain.Elle rédige, met en scène et interprète une série de saynètes pour le Ministère de la Culture dans le cadre de l’opération « Monuments pour tous et Monuments jeux d’enfants » au Panthéon. Sophie Pasquet la met en scène dans La Maison de Bernarda Alba de F. G. Lorca dans le rôle de la Poncia puis dans Les Invisibles de Bernardette Le Saché, où elle interprète le personnage de Michèle Mortou. Alain Batis lui confie le rôle de l’Aliénée dans Salina de Laurent Gaudé et Serge Lipszic celui d’Olga dans Les trois sœurs d’Anton Tchekhov. Après avoir participé au festival de théâtre dirigé
par Robin Renucci, Elise Chatauret la met en scène dans Tout autour de la terre ; une pièce tout public où écologie et poésie se conjuguent
sur les vers de Prévert. Enfin, Marie revient à la mise en scène avec Sana, prince du désert d’Edith Manevy et Audrey Tarpinian avant de diriger de jeunes apprentis en difficulté sociale et familiale scolarisés au sein des C.F.A. de la Région Ile de France pour une série de représentation à l’Espace Cardin.

 

Jean-Michel Alimi : Co-scénariste & Référent scientifique

Jean-Michel Alimi est Directeur de Recherche au CNRS. Spécialiste de Cosmologie, il a plus de 140 publications internationales et plusieurs ouvrages dédiés au grand public.
Il a fondé, et dirigé jusqu’en 2011, le Laboratoire Univers et Théories à l’Observatoire de Paris, où il poursuit actuellement ses recherches sur la physique de l’Univers primordial, la structuration de notre Univers, la nature de l’énergie et de la matière noire et la nature fondamentale de la gravitation. Il est également chercheur associé à l’Institut d’Astrophysique de Paris. Il a été président des manifestations « Le siècle d’Albert Einstein » et « l’Univers Invisible » durant l’Année Mondiale de la Physique en 2005 et de l’Astronomie en 2009.

Il est actuellement responsable du projet DEUS (Dark Energy Universe Simulation), qui a permis la réalisation des premières simulations numériques de la structuration de Tout l’Univers observable. Il a reçu en 2012 le prix Bull/Fourier, et les HPCWire Awards « Best Use of HPC in edge HPC application » et en 2013 le prix spécial du Jury du trophée de l’innovation big data les HPCWire Awards « Best application in Big data in HPC ».

www.luth.obspm.fr/alimi/

Formation de l'univers : le grand calcul

 

Morgane Bontemps : Comédienne

Après avoir suivi les cours de la Classe libre du Cours Florent (qu’elle a fini en 2002), Morgane Bontemps a joué dans de nombreuses pièces de théâtre à succès, principalement dans le genre de la comédie (« J’aime beaucoup ce que vous faites », « L’huître », « C’est pas le moment », « Mais ne te promène donc pas tout nue », « aPhone ») ou plus dramatique (« Têtes de lard »).
Depuis 2014, elle incarne également la professeur d’anglais « Mlle Champi » dans le programme court « PEP’S » (TF1).

 

Karin Bernfeld est écrivain et comédienne,docteure en sémiologie des textes et des images.
Elle est spécialiste du corps, de l’écriture autobiographique et de l’identité sexuelle.
Née à Lyon, elle écrit depuis son enfance.
Après avoir pratiqué la danse, elle s’inscrit dans un cours de théâtre à 12 ans pour devenir comédienne.

Premier roman à 14 ans (inédit), déménagement à Paris à 15 ans.
Etudes de Lettres Modernes à la Sorbonne.
A 19 ans, elle écrit un deuxième roman, Alice au pays des femelles, puis Apologie de la passivité, livre qui se voit récompensé du Prix Goya.

Après sa Licence de Lettres à la Sorbonne, elle s’inscrit à l’Université Paris VII-Diderot pour une Maîtrise autour de l’écriture de la Shoah.
Dans le cadre de ses années de Doctorat, elle participe à des colloques internationaux et publie de nombreux articles dans des revues universitaires.

L’année de ses 24 ans, elle achève un récit autobiographique sur l’histoire de sa famille, Les Portes de l’espérance. Les années suivantes participe à des ouvrages collectifs. Elle publie aussi un livre grand public sur un de ses thèmes de recherche universitaire : Déjouer les troubles alimentaires.
Quelques années après, elle soutient sa thèse sur l’écriture du corps et obtient son Doctorat avec les félicitations du jury. Elle a été chargée de cours à l’Université et a enseigné en milieu carcéral.

En tant que comédienne, elle a fait quelques apparitions à l’écran et a participé à des créations – performances théâtrales (« Déserts » de Ghilda Chavherdi, « Keïhra » de Philippe Adrien…). Elle travaille principalement avec la compagnie Parallel Theatre qui intervient dans les lycées et collèges sur des thèmes de prévention (sexualité, contraception, relations filles-garçons, alcool-cannabis, addictions…) Elle dirige aussi depuis plusieurs années des ateliers d’écriture et de théâtre.

Dramaturge, elle fut conseillère artistique pour la Compagnie Klein-Leonarte, pour le scénariste-réalisateur Bernard Jeanjean et assistante à la mise en scène de Carole Thibaut. Elle a écrit des courts-métrages ainsi que des textes pour le théâtre dont Plainte contre X qui questionne la culture pornographique, monologue mis en scène par Alexandre Drouet à Bruxelles en 2016.

http://karin-bernfeld.com/

 

Aude Thomasse

Comédienne en herbe . « Stella » enfant .

 

Fanny Whilelmine Derrier : vidéaste, collagiste
Son univers tourne autour de l’anticipation; ses réalisations reposent sur les mécanismes qui amènent l’ordinaire à basculer dans la science fiction et s’inspirent de la place du corps à l’ère du tout numérique ; de sa désincarnation charnelle au profit d’un corps digital plus complexe, que nous habiterions. Elle travaille en ce sens sur la dramaturgie de l’image vidéo à travers des créations pour le spectacle vivant notamment avec Stuart Seide, Antoine Lemaire, Sébastien Amblard, Christophe Piret, Eva Vallejo et Didier Kerckaert. Elle fait partie de différents collectifs pluri-disciplinaires : Les Chiennes Savantes, le Collectif Da Sein, et monte sa propre association Talweg, pour créer la performance « Walking Progress » (création 2017), qui suit les pérégrinations visuelles d’une marcheuse et de son ombre. Elle développe également des actions culturelles et pédagogiques autour de la vidéo et de l’animation par le biais de Talweg et avec l’association Pulsart, pour des publics dits « fragiles.

Fanny sur Viméo

 

Axel Pfirrmann: Sonorisation multi-diffusion.

Utilisation permanente des logiciels Usine et Hollyhock : traitement, création sonore, multi- diffusion.
Tournées avec :
Lisa Simone, Duo Mosalini-Sens, Abbi Patrix « Le Poulpe », Sophia Domancich « Snakes and ladders », Red Star Orchestra, Nicole Mitchell
« Beyond Black », Kamilya Jubran « Wasl », Mike Ladd « Sleep Song »,Biréli Lagrène , Andy Emler Mega Octet….

 

Sébastien Faguelin : Créateur & régisseur lumière, régisseur général

Engagé, et en constante évolution dans un espace créatif infini, Sébastien Faguelin explore les sciences humaines et les techniques du spectacle vivant.

Captivé par l’univers de la scène, et conjointement à ses activités de bassiste et musicien dont les projets s’étendent du bruit expérimental jusqu’au rap, il a développé de nombreuses compétences techniques au sein de compagnies aventureuses telles qu’ACTA et Hippolyte a mal au cœur, notamment.

Avec nous, il aura pour objectif de jouer d’ombre et de lumière pour soutenir le propos et la musique dans un univers visuel percutant et envoutant.

 

© 2017 Dédale Music - Webmaster DG

Images Issues du projet DEUS (Dark energy Universe Simulation) réalisé par Jean-Michel ALIMI

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now